Forêt ancienne ou forêt mâture ?

L'un ne vaut pas l'autre...

Qu'est ce qu'une forêt ancienne ?

Dans l’absolu, c'est un espace actuellement forestier qui a toujours été boisé. Comme les sources historiques sont limitées, on considère généralement qu'une forêt présente de manière continue depuis au moins 200 ans est une forêt ancienne. La première carte d'Etat-major française est une source intéressante car elle a été dressée au cours de la période de minimum de recouvrement forestier (milieu du XIXe siècle). On peut donc considérer qu'une forêt présente sur cette carte est une forêt ancienne. Il est cependant préférable de vérifier sur les photographies aériennes les plus anciennes disponibles (années 1940-50) que le site était bien boisé à cette époque. La carte de Cassini (XVIIIe siècle), nettement plus ancienne que celle d’Etat-major, constitue aussi une source intéressante. Mais la précision est moindre. Seuls les espaces forestiers clairement situés au centre de massifs forestiers peuvent être considérés comme forêt ancienne.
 
Les forêts qui ont recolonisé des espaces agricoles gardent une trace de cet usage dans leur sol. Le compactage, l’épierrement, l’amendement du sol transforment sa structure et sa chimie (litière moins épaisse, pH plus élevé, taux de phosphore plus élevé, etc.).
 
Certaines espèces forestières sont plus fréquentes en forêt ancienne :
 
- soit parce qu’elles dépendent des caractéristiques du sol qu’ont conservées les forêts anciennes ;
- soit parce que leur capacité de dispersion est limitée : suite à un défrichement, elles ont disparu, et n’ont pas eu le temps de recoloniser le site depuis (certains chiffres avancés pour les plantes de forêt ancienne situent la vitesse de colonisation à 40 m / siècle). Cela ne concerne pas uniquement les plantes, mais aussi certaines espèces d’insectes, de champignons, d’arthropodes, etc.


Qu’est-ce qu’une forêt mature ?

Une forêt mature n’est pas nécessairement ancienne. Elle abrite des peuplements âgés, dont les caractéristiques traduisent une maturité biologique de l’écosystème forestier caractérisée par :
 
- la présence de vieux arbres : on considère qu’un arbre est biologiquement mature lorsqu’il a atteint 2/3 de sa longévité (par exemple, pour un hêtre, la longévité est de 300 ans, un hêtre sera donc considéré comme mature à partir de 200 ans). Les vieux arbres sont aussi les plus gros, c’est pourquoi on s’intéresse aux gros arbres pour appréhender la maturité.
- une quantité importante et diversifiée de bois mort : sur pied ou au sol, large gamme de diamètres, diversité des stades de décomposition, etc.
 
Un peuplement, quand il suit son cycle sylvigénétique entier/naturel, passe par des phases de vieillissement et de mortalité. Dans une forêt, plusieurs stades peuvent être présents simultanément.
 
Quand un peuplement est exploité ces phases âgées sont court-circuitées, puisque le forestier cherche justement à récolter le bois avant qu’il pourrisse et soit recyclé au sein de l’écosystème. La figure suivante présente la situation de façon schématique :


Source:REFORA

Cycle sylvigénétique naturel : toutes les phases sont représentées.


Intervention sylvicole : on court-circuite les phases âgées.

Un peuplement forestier mature peut être de deux types :
 
- peuplement non exploité depuis longtemps, en évolution naturelle vers les stades terminaux (vieillissement, mortalité) du cycle sylvigénétique ;
- peuplement exploité d’une façon extensive, cela permettant de lui conserver en divers endroits des caractères de maturité.
 
Le peuplement forestier mature recèle une biodiversité spécifique présente nulle part ailleurs. Certaines espèces d’animaux, de plantes ou de champignons dépendent de ces stades âgés du cycle sylvigénétique. En effet, dans les vieux arbres et arbres morts, on trouve davantage de micro-habitats qui permettent à ces espèces de se nourrir, de se reproduire et de s’abriter. Par exemple certains insectes ont besoin d’arbres morts de gros diamètre, qui leur apportent à la fois du bois mort et des conditions stables, permettant à leurs larves de se développer sur plusieurs années.




® Groupe Tetras Vosges - Mentions légales - Webmaster - Crédits - Conception 2exVia avec MasterEdit®